poèterock

Bienvenue sur mon blog

l’autre moi

Classé dans : poesies 2 — 16 mai, 2007 @ 5:56

j’avais mis le masque de l’indifférence et pris pour habitude de ne laisser de traces
incongru et peureux, il m’etais tout a fait naturel de ne rencontrer personne, sans mots dire errer de par les chemins vers un ailleurs toujours indefini
ma paresse a entreprendre une quelconque initiative relevait pour moi de l’impossible
j’avais mis le masque de l’indifférence et pris pour habitude de ne laisser de tracesdscn1903.jpg

heroïne

Classé dans : poesies 2 — 15 mai, 2007 @ 5:13

dscn4589.jpgmon heroïne parcourt les vastes steppes d’asie chevauchant nue un pur sang d’arabie
les yeux fou du zéphir chevalin et l’ecume chaude éclaboussent la peau tannée de ses cuisses d’amazone
mon heroïne c’est au galop que tu franchis;haletante comme evanouie
l’archipel de mes envies.

Classé dans : poesies — 13 mai, 2007 @ 8:40

dscn0309.jpg

le chat

Classé dans : poesies 3 — 13 mai, 2007 @ 8:32

il a l’ouïe en eveil les yeux et l’odorat suivent de conseil
pacha dans les poufs des palais somptueux d’honorables maharaja
tu pavane nonchalant le chat
ton affection est sans borne mais tu mets le holà d’un seul coup de patte
le chat.

 

Classé dans : poesies — 9 mai, 2007 @ 5:43

dscn0247.jpg

terre

Classé dans : poesies 2 — 9 mai, 2007 @ 5:39

mon tribut a la terre,c’est ma sueur en son sein
je semais l’amour dans tes sillons,tu fleurissais boutons de joies,et mes enfants plongeaient au plus profond de tes champs magnetiques,criant des mots dans une langue magique
terre d’hommes maladroits et avides,tu cherissais plus que tout les êtres naifs,petits atomes d’exuberance a la moue tendre,l’enfance.

le sourire

Classé dans : poesies 3 — 7 mai, 2007 @ 5:36

mes baisers de chrome totémiques de pudeurs irradiaient son sourire
da quasars nucléaire,je devorais son amour et m’endormais repu dans l’antre
galactique mitoyen de son coeur,revant comètes sidérales,planétes macrocosmiques balayées de vent d’orange,d’astres fruits.

juge

Classé dans : poesies 3 — 2 mai, 2007 @ 4:08

pour qu’elle reste auprès de moi j’avais dérobé une poignée d’or fin,et sur
le masque de l’orgueil je peins de soleil et d’ecrin ma vanité
homme de doutes j’avais comme le destin la cécité du lendemain
pareil a ces géants,sequoias;sycomores;arbres a pain
que l’erosion des batailles laisse d’airain

Classé dans : poesies — 29 avril, 2007 @ 9:35

dscn9839.jpg

la colère

Classé dans : poesies 3 — 29 avril, 2007 @ 6:34

la colère qui m’empoigne,force des ténébres,mes yeux furibonds,mon coeur sans raison c’est le control des bas-fond
je tempête,mes remords devastent avec ardeurs les fondations du bonheur,ne laissant sur mon passage que sang et stupeurs
la colère tes baisers sont si violents,aussi froids que les glaciers d’artique
tu laisse un gout amer,de degout,d’enfer
les larmes dont tu distille l’alcool enivrent les corps meurtris et tu ricane
c’est la vie

123456...9
 

dudeworld |
la nuit tous les chats sont... |
Le roseau de Pan |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | chroniques essentielles/réc...
| ~ Angelak ~
| salon international du livr...