poèterock

Bienvenue sur mon blog

elle

Classé dans : news poesies — 16 mars, 2008 @ 7:36

je t’es trouvé au bord d’un chemin;tu musardais tendrement alanguie près des sedum des muscari,c’est en suivant les processionnaires qui avancent en se moquant bien des pariètaires pour aller gagnées leur pin que nous mîmes nos pas dans la sinuosité des urticants comme eux accolés le coeur battant. je ne sais rien de toi seul ton parfum me rappel une fleur sauvage …ah ma mémoire quel tourbillon …une apparition.


la vague

Classé dans : news poesies — 13 décembre, 2007 @ 4:35

c’est comme ces adieux lancés sur la route bitumée  d’étoile,vers laquelle on s’avance
melancoliquement humble avec dans les pensées cette paisible nonchalance qui
illumine parfois nos visages, ‘ le coeur du temps’ vient carresser tes sens que s’en
est magistral,puis soudain il y a dans l’air atone des passages aphones que j’emprunte
en apnée les doigts crispés sur le fil d’ariane tréssé d’anémones ,là dans les profondeurs
abyssales des chants cétacés ma vague déferlante vient fracasser ton corps d’épousée.

Classé dans : news poesies — 26 novembre, 2007 @ 7:04

sous les arches chaudes au pied des versants abruptes les mirages volatils renseignent mes olfactives envies sur d’eventuelles mises au point
coupable oui passez-moi les menottes,inventez d’improbables cellules cousues d’or!
coupable de ne rien attendre d’autre que le debut de tout
de l’amour;de la joie;du silence;du partage
neuf-sang-d’érosion,je nais dans le déclic de ma décision;moi l’homme du consort
les ecailleurs de sirénes industriels préfabriquaient du rêve virtuel,nous etions impatients de le consommer
le visage du passé avait un rictus si paisible qu’il m’etais impossible de l’envier pourquoi diable s’habille-t-il si chichement
une evanescence paralléle s’epanouira dans un champ interieur là je dormirai si profondement;coupable et roi .

 

REGARDS— joins avec moi ton regard pour que cette vérité qui nous habite puisse ressembler au
bruissement d’ailes de l’oiseau surpris dans son chant
laisse toi devenir goutte qui de la source au delta fertilise et donne la vie
oui,joins avec moi ton regard

Classé dans : poesies 2 — 12 novembre, 2007 @ 5:32

referencement gratuit

Classé dans : poesies 3 — 11 novembre, 2007 @ 5:01

 dans poesies 3

Classé dans : poesies 4 — 8 novembre, 2007 @ 10:08

Mirti

Classé dans : poesies 4 — 8 novembre, 2007 @ 10:01


Référencement

coupable

Classé dans : poesies 2 — 21 octobre, 2007 @ 8:38

atome

Classé dans : poesies — 8 septembre, 2007 @ 12:10

la disparition soudaine de mes emotions engendra
une totale plénitude de mon être
maintenant atome libre contenu dans la vitesse
expansive de ma destinée; j’etais en révolution.
en parfaite harmonie avec les autres, mes fréres
nucléaire que les vents solaire assemblaient
en des combinaisons infini.
parfois une succincte pulsion laissait entrevoire
une enveloppe  charnelle a remplir
mais j’y renonçer ; affolé fusant tout azimuts
dans le cosmos le coeur battant….big-bang…..big-bang
je suis l’atome des mers sidérales,fils stellaire d’un amour magnétique.

nuages

Classé dans : poesies — 4 août, 2007 @ 9:08

je m’allongeai sur le dos bras en croix les yeux dans l’immensité du ciel
et la course des nuages donnée le sésame
vous m’aviez tout apris et c’est un peu de vous que j’aime ecrire
vos théorèmes sont inscris cunéiforme de mon esprit
nul ne pourra les éffacés
j’aime a croire que je suis le seul a qui vous parlez
mes nuages! mes nuages geometrique animent des déesses au galop
sur la barbe des dieu
dans l’aéropages des cahiers d’autrefois l’encrier d’ivoire
qu’un elephant sauvage sans defences laissa
plonge ma plume dans la noire amertume d’un orage cérébral
mais… nuages vous voilà!

12345...9